Quelle légitimité pour la « guerre contre le terrorisme en Syrie » après les attentats du 13 novembre 2015 ?

Le 16 novembre 2015 l’intervention du président de la République devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles a présenté toutes les caractéristiques d’un discours offensif face au terrorisme : le vocabulaire martial employé à dessein par le chef des armées délivre un message clair : “la France est en guerre”.