Construire l’Eurasie

Le bref voyage présidentiel, fin mai, à Saint-Pétersbourg, au-delà des différends internationaux sur l’Ukraine, la Syrie et l’Iran, comporte des enjeux intra-européens bien plus immédiats. L’objectif, diffus, peu exprimé mais nécessaire, est de désengager l’Union européenne, autant que ce sera possible, de l’excessive emprise nord-américaine, et a fortiori de libérer ses axes économiques et stratégiques
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.