Dans les coulisses de la loi

Dans son ouvrage « Dans les coulisses de la loi », la reporter-aquarelliste Noëlle Herrenschmidt raconte en aquarelles et en témoignages depuis trente ans, la société française à travers ses institutions, la justice, la santé, la religion, la politique.

Par ses croquis, elle donne vie à ses enquêtes et anime les espaces les plus austères. Ses ouvrages nous font rencontrer des personnes célèbres ou anonymes, et découvrir des lieux parfois inaccessibles. Parmi ses publications : « Carnets du Palais » (1993, réédité en 2015), « Carnets de prisons » (1995), « Carnets de la gendarmerie » (1997) aux éditions Albin Michel ; « À la vie à la mort, l’hôpital » (2004) chez Gallimard ; « Corps et âmes, itinéraires spirituels en France » (2009) aux éditions de la Martinière. Dans le même esprit, elle réalise « Les coulisses de la loi ». De 2010 à 2016, Noëlle Herrenschmidt, familière de l’univers judiciaire, s’est introduite dans les « coulisses de la loi » pour nous faire  découvrir avec émerveillement comment s’élabore la loi en France, depuis sa conception dans les cabinets ministériels jusqu’au Journal officiel en passant par Matignon, le Conseil d’État, l’Elysée avec le Conseil des ministres, le Parlement (Assemblée nationale et Sénat) le Conseil constitutionnel. Elle remet à l’honneur les ors de la Républiques et grâce à son art de manier le pinceau, les couloirs lugubres reprennent des couleurs. Elle nous fait connaître des acteurs dont on parle peu, mais dont le rôle est capital à l’instar du secrétaire général du gouvernement. Son reportage donne à voir ou à entendre tous ceux qui participent à cette mission depuis l’agent d’entretien jusqu’au président de la République.

Le juge Antoine Garapon écrit à juste titre dans sa préface « S’il fallait ne retenir qu’une seule des saynètes que nous offre ce livre, je distinguerais celle du montage de la table du Conseil des ministres dans le salon Murat. Peut-on trouver plus belle métaphore pour exprimer ce qu’est une institution ? Ce montage et ce démontage chaque semaine loin d’être une perte de temps symbolisent l’effort constant de faire et de refaire sans arrêt un instrument pour discuter et décider. Une table à l’image de la loi, est à la fois ce qui nous rapproche et nous maintient à distance comme le rappelle Hannah Arendt ».

Ce livre agréable, remarquablement illustré nous fait découvrir avec plaisir un monde austère.

Noëlle Herrenschmidt avec Sébastien Miller
Préface Antoine Garapon
Editions de la Martinière, 2016
238 p. – 29 €