Les réformes territoriales de 1940 à 2015

Depuis l’aube du XXe siècle, le débat sur l’organisation territoriale française porte principalement sur la nécessité d’adapter les structures locales existantes aux conditions de la vie moderne. Destinées à se superposer aux échelons communaux et départementaux hérités de la Révolution et de l’Empire, voire à les remplacer, de nouvelles entités régionales, métropolitaines et intercommunales ont
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.