François Hollande et le dialogue social : un rendez-vous manqué ?

« L’État doit rester le garant de la cohésion nationale et de l’ordre public social mais il n’a rien à redouter de laisser une plus grande place aux partenaires dans la définition et l’élaboration des normes sociales. » Un peu moins d’un an avant son accession à la présidence de la République, François Hollande affiche
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.