Iran, une aspiration à la mondialisation dans le respect des différences

La mondialisation – entendue comme la dynamique croissante d’interconnexions entre les États, les entreprises, les sociétés et les individus1 – nous offre un confort trompeur. Ce processus a en effet entraîné un sentiment artificiel d’uniformisation du globe alors qu’il n’a effacé ni les identités ni les particularismes locaux. Il a même probablement contribué à les exacerber
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.