La stratégie du caméléon

Sémiologue et spécialiste du langage, Elodie Mielczareck, dans son dernier ouvrage, nous donne les clés du profilage comportemental pour devenir un vrai caméléon : désamorcer les conflits, convaincre plus rapidement et, surtout, négocier dans peine. Thierry Libaert, professeur en sciences de la communication et conseiller au Comité économique et social européen nous livre sa critique de La stratégie du caméléon.

Le sujet de la communication non verbale a ceci de paradoxal qu’il est reconnu comme étant d’une importance majeure, notamment parce que l’essentiel des messages passerait par le canal des attitudes et que, malgré cela, il est totalement délaissé par les spécialistes des sciences de la communication focalisés trop souvent sur le contenu des messages.

Devant ce trou noir de l’analyse en communication, de nombreux pseudo experts se sont auto désignés, répartissant les individus en catégories selon les traits de leur caractère, leur morphologie, les traits de leur visage.

Les bons ouvrages en ce domaine sont rares et celui d’Elodie Mielczareck tranche avec ces publications pseudo scientifiques grâce à des bases universitaires reconnues, un talent rédactionnel affirmé et surtout une approche non dogmatique.

Avec La stratégie du caméléon, l’objectif n’est pas d’enfermer nos interlocuteurs dans des cases rigides afin de mieux les manipuler, mais seulement de nous fournir les clés d’une meilleure compréhension de leur personnalité pour mieux cerner leurs attentes et au final permettre une meilleure communication entre les individus.

L’ensemble est particulièrement agréable à lire en raison de multiples exemples pour l’essentiel tirés de l’expérience de l’auteure.

Des tests bien choisis, des citations bien à propos, des conseils pratiques, un peu d’humour, tout cela nous permet une lecture constructive et agréable que nous avons plaisir à recommander.

La stratégie du caméléon. S’adapter à tous les profils grâce à la communication non verbale
Elodie Mielczareck
Le Cherche Midi, 2019, 224 p., 17 €