Le Parlement européen et les Etats membres parviennent à un accord de principe sur l’EFSI 2.0

Un an après l’annonce de la proposition, le Parlement européen et les Etats membres sont parvenus le 13 septembre à un accord de principe sur l’extension et le renforcement du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFIS) qui est au cœur du plan d’investissement pour l’Europe.

L’accord conclu prolonge ainsi la durée de l’EFSI et augmente ses capacités financières.

Avec l’EFSI 2.0, la durée du fonds, de trois ans initialement (2015-2018), est prolongée jusqu’en 2020. Son objectif est également élargi puisqu’il est passé de 315 milliards d’euros à au moins 500 milliards d’euros d’investissements d’ici à 2020. Les résultats atteints jusqu’à présent indiquent que le plan d’investissement pour l’Europe et l’EFSI fonctionnent bien. L’EFSI soutient des projets d’investissements innovants et accorde des financements à de petites entreprises dans l’ensemble de l’Union européenne. Son renforcement est nécessaire pour qu’il puisse continuer à mobiliser des investissements privés dans des secteurs cruciaux pour l’Europe, où demeurent des défaillances du marché et des situations d’investissement sous-optimales. Grâce à l’extension de sa durée et à l’élargissement de sa couverture, l’EFSI pourra mieux combler le déficit d’investissement dans l’UE, éviter toute interruption dans le financement et donner aux promoteurs la sécurité dont ils ont besoin pour élaborer des projets à plus longue échéance.

Un certain nombre d’améliorations techniques sont apportées concernant le fonds lui-même et la plateforme européenne de conseil en investissement, sur la base de l’expérience acquise et des enseignements tirés à ce jour.

L’un des grands objectifs de l’EFSI 2.0 est d’élargir sa couverture géographique et d’accroître son utilisation dans les régions moins développées. C’est pourquoi la plateforme européenne de conseil en investissement concentrera ses efforts et ses ressources sur des projets qui contribuent à la diversification sectorielle et géographique de l’EFSI.

Enfin, la transparence des décisions d’investissement sera renforcée. Le comité d’investissement expliquera ses décisions de manière encore plus détaillée, en indiquant les raisons pour lesquelles il estime qu’une opération remplit les critères pour un soutien de l’EFSI. Le comité publiera un tableau de bord reprenant les indicateurs pour chaque opération, après signature, à l’exclusion des informations commercialement sensibles.

Après 2020, la Commission a l’intention de présenter des propositions visant à garantir que les investissements stratégiques puissent se poursuivre à un niveau durable.