Les impôts – Histoire d’une folie française – 60 ans de matraquage fiscal

Pourquoi depuis plus de soixante ans chaque gouvernement de droite comme de gauche a-t-il ajouté des impôts, aboutissant aujourd’hui à une charge insupportable et provoquant un véritable ras-le-bol fiscal ? Pourquoi notre pays est-il une exception en matière de fiscalité ? Que penser du prélèvement à la source ? Faut-il baisser l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu ? Pourquoi la taxation du capital semble-t-elle très élevée ? Faut-il la réduire pour relancer la croissance ? Comment diminuer l’impôt sur le revenu sans creuser le déficit ?

L’économiste Jean-Marc Daniel dénonce dans cet ouvrage le « matraquage fiscal » en France. Selon lui, les dirigeants courent après des objectifs qu’ils n’arrivent pas à mettre en cohérence, entrainant irritation et lassitude de la population. L’affrontement social tourne de plus en plus autour de l’impôt. Pourtant il est très peu présent dans le discours des hommes politiques. L’auteur déplore l’absence d’une réflexion fiscale d’ensemble sur le sujet.

Pour étayer sa pensée, Jean-Marc Daniel se livre à une analyse historique de la fiscalité depuis les débuts de la Ve République. Il commence avec les réformes mises en œuvre par Valéry Giscard d’Estaing, ministre des Finances à partir de 1958 et s’achève avec le « matraquage fiscal «  de François Hollande. Le livre retrace à la fois les évolutions quantitatives, les réformes mises en œuvre et les propositions et études sollicitées par les pouvoirs publics pour les inspirer.

Le constat est sévère : la France arrive au deuxième rang des pays où la pression fiscale est la plus haute, avec un taux de 45 % du PIB ; les prélèvements augmentent plus vite en France qu’ailleurs ; le Code général des impôts compte plus de 4 000 articles et change sans arrêt. Au final le citoyen ne sait plus à quoi servent nos impôts… Telle est l’histoire d’une folie française.

Jean-Marc Daniel
Talandier, 2017
240 p. – 18,90 €