Pour une politique unique de lutte contre le décrochage scolaire

L’abandon scolaire n’est pas un phénomène nouveau. La nouveauté est la transformation du phénomène en problème de politique publique. La généralisation des titres scolaires, le durcissement du marché du travail et les stratégies européennes de valorisation de la formation expliquent cette transformation, et justifient la mise à l’agenda du décrochage scolaire. Or, l’efficacité d’une politique
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.