Société de la longévité : bien vieillir, art de vivre ou norme sociale ?

Grâce au développement de la protection sociale, aux progrès de la médecine et à l’évolution des modes de vie, nous entrons dans la société de la longévité. Mais, au-delà des gains en termes d’espérance de vie et de la hausse du nombre de seniors, ce sont les mentalités et les représentations qui sont en jeu…
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.

Laisser un commentaire

*