Sociologie des électorats après la présidentielle : de la tripartition au champ politique à un « jeu à cinq »

Au moment de prendre sa plume, tout analyste politique tend à parer la séquence électorale qui concentre son attention des atours de l’inédit et de l’exceptionnel. C’est en pleine conscience de cette pente naturelle, qu’il convient pourtant de reconnaître que le dernier cycle électoral s’inscrit en forte rupture avec ses devanciers. À l’occasion des huit scrutins
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.