Europénnes : les « populistes » ont-ils gagné ?

Après le Brexit et l’élection de Donald Trump, la vague dite « populiste » promettait de tout emporter. Puis l’élection de Macron a laissé espérer à certains observateurs un reflux : sous l’impulsion d’un jeune président europhile, ces derniers croyaient même que l’ouverture européenne pourrait connaître une nouvelle étape. Leur soulagement et leurs espoirs furent cependant de courte durée.

Abstention aux élections européennes de 2019 : la divine surprise

Plus de 400 millions de citoyens étaient appelés aux urnes, du 23 au 26 mai, dans les 28 pays de l’Union, dont la Grande-Bretagne, pourtant engagée dans un processus de sortie ! Ce scrutin pour élire le Parlement européen était évidemment très important car l’Union a un pouvoir de plus en plus fort sur les politiques suivies dans chaque pays et parce que le Parlement lui-même a vu son rôle se renforcer dans le processus de décision : il co-décide dans beaucoup de domaines avec les chefs d’État et de gouvernement, et il a maintenant un pouvoir sur la nomination du président de la Commission.

Deux points de vue sur les principaux enseignements des européennes

Du 23 au 26 mai, les citoyens des 28 pays de l’Union européenne ont élus leurs représentants au Parlement européen. Deux spécialistes, Gérard Le Gall, analyste politique, et Bruno Cautrès, chercheur CNRS au Cevipof et enseignant à Sciences Po, décryptent pour la Revue Politique et Parlementaire le scrutin européen.

Ve République : la fin des virtuoses

Qui pouvait penser, lorsqu’Emmanuel Macron fut élu président de la République il ya deux ans, qu’il s’apprêterait à bouleverser l’équilibre institutionnel de la Ve République ? Il faut dire que rien ne pouvait laisser présager la crise qu’il allait intervenir à partir du mois d’octobre 2018 connue sous le nom de « crise des gilets jaunes » et qui, à ce jour, n’est pas encore terminée.

Edito d’Arnaud Benedetti – Le storytelling d’Emmanuel Macron peut continuer

Ouf ! Le storytelling d’Emmanuel Macron peut continuer. Certes, le Président n’a pas gagné, mais il n’a pas perdu. Il a sauvé l’essentiel, c’est-à-dire la face. Pour un pouvoir aussi attaché au règne de l’image, le contrat initial d’une certaine façon a été rempli. La com’ peut ainsi se substituer à la réalité.

« Faut des idées! » Virginie Martin s’entretient avec Manon Aubry

« Faut des idées! » est la nouvelle rubrique d’entretien politique pour le site de la Revue Politique et Parlementaire, animée par Virginie Martin.À la veille des élections européennes, la politiste Virginie Martin s’entretient avec l’ensemble des principales têtes de liste. Démocratie, économie, culture : toutes et tous ont répondu sans filtre et très librement à nos questions.Quand la politique renoue avec les idées… Ce mercredi 22 mai, Manon Aubry, chef de file de la liste France insoumise pour les élections européennes a bien voulu essuyer les plâtres… Un jour, un entretien.

« Faut des idées! » Virginie Martin s’entretient avec Benoît Hamon

« Faut des idées! » est la nouvelle rubrique d’entretien politique pour le site de la Revue Politique et Parlementaire, animée par Virginie Martin.À la veille des élections européennes, la politiste Virginie Martin s’entretient avec l’ensemble des principales têtes de liste. Démocratie, économie, culture : toutes et tous ont répondu sans filtre et très librement à nos questions.Quand la politique renoue avec les idées… Ce mardi 21 mai, Benoît Hamon, chef de file de la liste Printemps européen pour les élections européennes a bien voulu essuyer les plâtres… Un jour, un entretien.

« Faut des idées! » Virginie Martin s’entretient avec François Asselineau

« Faut des idées! » est la nouvelle rubrique d’entretien politique pour le site de la Revue Politique et Parlementaire, animée par Virginie Martin.À la veille des élections européennes, la politiste Virginie Martin s’entretient avec l’ensemble des principales têtes de liste. Démocratie, économie, culture : toutes et tous ont répondu sans filtre et très librement à nos questions.Quand la politique renoue avec les idées… Ce lundi 20 mai, François Asselineau, chef de file de la liste Union Populaire Républicaine pour les élections européennes a bien voulu essuyer les plâtres… Un jour, un entretien.