Une abstention sans précédent à des législatives plus que jamais de confirmation

Avec la réduction du mandat présidentiel à cinq ans et l’inversion du calendrier électoral en 2002, les élections législatives ont changé de nature. Si elles permettent toujours de choisir la majorité qui gouverne le pays, le résultat en est fortement influencé par l’élection présidentielle qui vient d’avoir lieu. Elles ne sont plus que des élections
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.