Vers une politique du vieillissement en France

Au début des années 90, Fernando Torres-Gil, professeur de politique publique à UCLA et futur secrétaire d’État aux personnes âgées du Président Clinton, interpellait les décideurs publics sur le phénomène de vieillissement sans précédent et l’unicité de la situation démographique à l’échelle de l’histoire humaine en démontrant que plus de deux tiers de l’accroissement de la longévité dans le monde depuis la préhistoire jusqu'alors avait eu lieu depuis 1900.
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.