Le grand gâchis de la sensibilisation climatique

En plus d’être ne guerre contre un coronavirus, nous sommes en guerre contre le réchauffement climatique. Mais en annonçant qu’il faut « combattre les gaz à effet de serre », ne se trompe-t-on pas d’ennemi ? C’est l’avis de Thierry Libaert, qui formule ici une critique sévère de ces abstractions qui semblent n’apporter aucun changement.