La PAC permettrait une stratégie agroalimentaire française plus ambitieuse

L’Europe était la chance d’une agriculture française largement pourvue en terres arables dans un ensemble de pays fortement peuplés et déficitaires en produits agricoles et alimentaires. Elle est accusée aujourd’hui de créer plus de problèmes que d’en résoudre. Le doute s’installe et les producteurs de lait ou de porcs qui voient leurs prix s’effondrer accusent
Abonnez-vous ou connectez-vouspour lire la totalité de cet article.