Les conceptions politiques de de Gaulle ont été enrichies et élargies par ses lectures

Dans une interview qu’il nous a accordée, Jean-Marie Rouart, écrivain et membre de l’Académie française, nous parle de son admiration pour de Gaulle : un homme soucieux d’illustrer la grandeur de la France, possédant une vaste culture, une grande ambition et un grand sens de l’histoire mais qui a pu se montrer, durant les guerres d’Indochine et d’Algérie, machiavélique, dur et violent.

Procès Fillon : questions sur l’attitude de l’autorité judiciaire

Considérant que la réalité de l’emploi d’assistante parlementaire de Pénélope Fillon n’était pas établie, le ministère public a, le 10 mars dernier, requis contre François Fillon, outre dix ans d’inéligibilité et 375 000 euros d’amende (une amende du même montant étant requise contre son épouse), cinq ans de prison, dont trois avec sursis, soit deux ans de prison ferme. Le jugement sera rendu le 29 juin. Réaction de Jean-Eric Schoettl

Ordonnances : une décision très intéressante des 9 sages

Le 28 mai dernier le Conseil constitutionnel a rendu une décision passée assez inaperçue relative aux ordonnances « éoliennes » (décision N° 2020-843 QPC, cf site CC). Sous ses aspects techniques, elle revêt une portée fondamentale car elle a trait à l’équilibre des pouvoirs publics. Nous allons aller aux rebours de la majorité des commentateurs en estimant que le Conseil a fait œuvre d’un nécessaire réalisme. Par Raphael Piastra, maitre de conférences en droit public à l’Université Clermont Auvergne.

Les nouveaux tyrans ?

Depuis  la mise en place de l’état d’urgence sanitaire entré en vigueur le 24 mars 2020, un certain nombre de nos libertés sont devenues surveillées voire entravées. Cet état d’urgence  est pour Raphael Piastra l’oeuvre d’un exécutif tyrannique. Il nous explique pourquoi.