Dante, Cathédrale Orvieto

Dante sept-cents : les célébrations de Dante Alighieri en France : « Le forme dell’acqua dans la Divine Comédie »

14 septembre 1321 – 14 septembre 2021 :  cette année marque le sept-centième anniversaire de la mort du Sommo Poeta Dante Alighieri. Célèbre pour son chef d’œuvre La divine Comédie, Dante a été plus qu’un immense poète : un homme politique, un écrivain engagé dans les querelles de son temps et le père de la langue italienne.

Académie française

Une relation ambigüe : à propos du rapport des Français à leur langue

Depuis qu’à la faveur des deux guerres mondiales, l’anglais lui a « ravi la vedette », les Français ont manifestement « mal à leur langue », partagés entre nostalgie du passé et doutes quant au futur : doutes douloureux car derrière eux se profilent les interrogations sur la « grandeur » du pays et sa place dans le monde. En réponse, ils ont mis à maintenir son statut et à diffuser une énergie qui n’est pas sans rappeler celle qui, en d’autres temps et en d’autres lieux, a été consacrée à la propagation d’une religion ou d’un régime politique. Avec des succès réels mais inégaux.

Le charme discret des séries, Virginie Martin

Le charme discret des séries

Dans son ouvrage qui vient de paraître Le charme discret des séries (Humensciences, 2021), Virginie Martin décrypte l’univers des séries. Elle en révèle les coulisses : scénaristes, financements, messages. Elle montre comment ces séries peuvent également nous éveiller et nous stimuler. Eduardo Rihan-Cypel, membre du comité éditorial de la RPP l’a rencontrée.

"Woke" dans un dictionnaire

« Wokisme » contre conservatisme ou le conflit des deux cultures dans l’Amérique actuelle

Certes, il a toujours existé aux États-Unis une nette opposition entre démocrates et républicains, ce qui fut sans doute, remarquons-le, un signe de vitalité de la démocratie américaine : c’est en effet dans les pays autoritaires, à plus forte raison totalitaires, que le parti au pouvoir ne trouve pas face à lui un ou plusieurs vrais partis d’opposition, à même d’exprimer sans retenue, fût-ce parfois avec excès, une critique de la politique gouvernementale conduite. Toutefois, cela n’avait pas empêché démocrates et républicains d’entreprendre de définir une politique dite « bipartisane », lorsque l’intérêt de la nation était en jeu.

François Guizot

François Guizot, critique acerbe de Bonaparte et du système bonapartiste

Dans cet article, Matthieu Creson rappelle comment François Guizot (1787-1874) dressa, dans l’un des chapitres de son ouvrage Des moyens de gouvernement et d’opposition (1821) un réquisitoire accablant contre « Buonaparte » et le « buonapartisme », dont l’ampleur des méfaits doit être clairement perçue selon Guizot par la jeune génération si celle-ci souhaite se doter d’institutions réellement libres et modernes. Retour sur un texte écrit voilà deux siècles, et dont la substance est encore riche d’enseignements aujourd’hui.    

Gustave Le Bon

Napoléon vu par Gustave Le Bon (2/2) : un meneur de foules autoritaire et divinisé, en quête permanente de prestige

Dans cet article (dernier des deux volets sur cette question), Matthieu Creson tente de relire l’épopée napoléonienne à la lumière des écrits de Gustave Le Bon (1841-1931), auteur notamment de la Psychologie des foules (1895), ouvrage habituellement considéré comme le texte fondateur de la psychologie collective.

Silhouette de Napoléon Bonaparte

La Fédération Européenne des Cités Napoléoniennes

La Fédération Européenne des Cités Napoléoniennes a été créée en 2004 et rassemble aujourd’hui 65 villes dans 13 pays européens. Elle est devenue en 2015 membre du réseau des Itinéraires Culturels labellisés par le Conseil de l’Europe et développe un itinéraire spécifique : Destination Napoléon. Le comité scientifique de la Fédération est présidé par Jacques-Olivier Boudon, professeur à la faculté des Lettres de Sorbonne Université.