L’Amérique latine : les défis et perspectives en 2021

L’année 2020 a été une année historique pour l’Amérique latine. L’ensemble du continent a été frappé par la crise de la Covid 19, le précipitant dans une urgence économique et sociale inédite. Cette épidémie constitue sans doute un tournant tant elle aura mis en exergue les faiblesses structurelles des sociétés latino-américaines qui doivent se transformer pour aller de l’avant. Pascal Drouhaud et Guillaume Asskari font le point de la situation.

L’avertissement

Les images de l’irruption  des partisans de Donald Trump au Capitole, le jour de l’Epiphanie de 2021, ont fait le tour de la planète, suscitant une émotion et les commentaires indignés de la majeure partie des capitales du monde occidental. Par Eric Cerf-Mayer.

Accord commercial post-Brexit : l’Union européenne s’est-elle faite berner ?

Le Brexit constitue à n’en pas douter une rupture fondamentale dans l’histoire de l’Europe. Non pas uniquement sur le plan économique et commercial, mais également sur le plan sentimental, culturel et politique. Pour la première fois dans l’histoire de la construction européenne, un pays s’en va dans l’amertume et la rancœur. Le Royaume-Uni est devenu un Etat tiers à l’Union européenne. Réaction de Patrick Martin-Genier.

Haut-Karabakh : que fait la diaspora arménienne ?

«[Les Européens] n’ont que faire de la prévention des massacres. Pendant les massacres d’Arménie, ils s’exhortèrent les uns les autres à endosser un devoir sacré, puis ils se sont satisfaits de cette expression creuse. Leur devoir sacré, ils l’ont laissé aux chiens. Preuve est faite que ce Concert européen, conçu pour empêcher le bain de sang, n’est qu’une agrégation stérile.» Les mots de Stephen Newark Crane, écrivain de la fin du XIXème siècle, nous poussent à nous interroger sur la sincérité de la relation qu’entretiennent les pays européens à l’égard du peuple arménien ainsi que sur leur capacité et leur volonté à garantir la paix.

Union européenne : l’état de droit dans les limbes ?

Tout semblait plier d’avance, avant même le Conseil européen. Les ministres en charge des affaires européennes s’étaient accordés sur un projet de conclusions lors du Conseil des affaires générales en début de semaine, notamment sur la question de la condionnalité du versement des fonds du plan de relance au respect des règles de l’état de droit. Ils s’étaient en outre, selon les diplomates en poste à Bruxelles, assuré de l’accord préalable du Parlement européen sur la procédure envisagée.

Valéry Giscard d’Estaing : l’Europe chevillée au corps

Pour les européens convaincus, les citoyens européens, les chefs d’Etat et de gouvernement, Valéry Giscard d’Estaing restera dans l’Histoire comme le président français qui aura permis à la construction européenne de faire des avancées substantielles. De fait, l’ancien chef de l’Etat est probablement le responsable politique français qui aura, avec François Mitterrand, été le plus grand architecte de l’Europe d’après-guerre.

Le temps des décolonisations : de de Gaulle à nos jours – interview de Xavier Aurégan

Les 20 et 21 novembre l’Université catholique de Lille – avec l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Sénégal, l’Agence Française de Développement, l’Académie des Sciences d’Outre-Mer et le soutien de la Région Hauts-de-France et la Fondation de l’Université Catholique de Lille – a organisé des journées d’études internationales sur le thème « Le temps des colonisations de de Gaulle à nos jours ». Partenaire de cet évènement, la Revue Politique et Parlementaire a pu interviewer Xavier Auregan, Maître de conférences en Géographie-Géopolitique, sur le rôle de la Chine dans les décolonisation en Afrique.

Covid-19 : L’Amérique latine retient son souffle, dans un climat de tensions

La seconde vague de la Covid-19 qui frappe l’Europe depuis quelques semaines, avec son cortège de mesures de confinement adoptées afin d’inverser les courbes de progression du virus, rappellent à l’Amérique latine la fragilité de sa propre situation. Analyse de Pascal Drouhaud et Guillaume Asskari.

Karabakh – L’« Autre guerre » de 2020

En France, la période qui s’écoule de septembre 1939 à mai 1940 est connue comme celle de la « Drôle de guerre ». Celle qui vient de se dérouler au Karabakh pourrait, de plein droit, être qualifiée d’ « Autre guerre », une guerre bien différente de celle de 1992-1994 et des échauffourées du printemps 2016 qui ont ensanglanté cette région. Par Léonid Ioffé, journaliste russe.