« Quand l’Europe va mal, les nations ne sont pas pour autant à la fête »

Montée de l’euroscepticisme, du souverainisme et des nationalismes, jamais le projet européen n’a paru aussi en crise. 28 ans après sa signature, Jean-Louis Bourlanges, député MoDem, vice-président de la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale, tire un bilan du traité de Maastricht.