La communication de l’exécutif face à la crise du coronavirus : du déni au « laisser vivre, laisser mourir »

D’une façon surprenante, le premier défi du gouvernement français face à la crise de la Covid-19 a été de reconnaître la réalité de la pandémie. Dès les premières annonces de contamination, l’exécutif est entré dans un cycle de communication dominé par une figure centrale, incontournable et périlleuse en matière sanitaire, celle du déni.