Jean-Michel Billaut : « La démocratie va se faire disrupter comme un vulgaire taxi »

[Vidéo] Jean-Michel Billaut, candidat à la présidentielle sur la primaire.org, nous a accordé une interview. Il parle politique, numérique, e-santé… et fin de l’humanité. Il défend une démocratie 2.0 qui saurait accompagner la nouvelle économie.

L’incontournable Jean Michel Billaut, président fondateur de l’Atelier de veille technologique de la Compagnie Bancaire en 1978, devenu Atelier BNP Paribas depuis 2000, a toujours une longueur d’avance du haut de ses 71 printemps. Cet expert du numérique, insatiable curieux de l’Humanité, est devenu un spécialiste de l’e-santé… malgré lui. Mi 2009, il est en effet amputé de sa jambe droite « suite à une mauvaise organisation de notre système de santé 1.0 », insiste-t-il. Depuis, il se bat pour réformer ce système, pour le rendre plus efficace et plus fiable grâce au numérique. Car Jean-Michel Billaut affirme avoir moins confiance dans les « biologiques », les êtres humains, et surtout les « curatifs », les médecins 1.0, que dans les robots et la technologie qui dessinent la médecine prédictive déjà en marche. A la retraite depuis 2010, ce précurseur du Net poursuit sa quête de savoir et assure une veille colossale sur l’e-santé qu’il partage sur Twitter, Facebook et son blog.

Depuis le 10 avril dernier, il est candidat à la présidentielle sur la primaire.org. Même s’il avoue ne pas vouloir devenir réellement président de la République, il veut apporter sa contribution au débat et à la refonte de « la démocratie 1.0 », qui selon lui « bat de l’aile. » Lutte contre la corruption, réduction du nombre des fonctionnaires et des élus, démocratie directe (2.0), revenu universel, etc… Il aborde tous les sujets dans son programme qui est en ligne. Il a déjà rassemblé plus de 500 soutiens pour être officiellement candidat. A suivre donc.

Lucide, mais jamais cynique, déterminé sans se prendre au sérieux, Jean-Michel Billaut connaît bien les responsables politiques qui pour lui ne comprennent pas grand-chose à la révolution qui transforme l’Homme et la société d’aujourd’hui. Nicolas Sarkozy, candidat à l’élection présidentiel, « ne comprend rien au numérique alors que l’économie mondiale est en train de basculer dans le numérique. C’est bizarre, non ? », déplore Jean-Michel Billaut qui s’apprête à devenir e-citoyen estonien, pays dans lequel il se rendra prochainement pour voir de plus près l’un des Etats les plus en avancé en matière d’e-gouvernance.

Il poursuit son combat, publie sur son blog, interview des startups françaises pour son billautshow, accompagne avec bienveillance certains entrepreneurs… Il parle souvent de ses petits-enfants, rend hommage à « Madame Billaut », avant de conclure d’un air ironique et le regard malicieux : « vivement la retraite ! »

Distinctions

Président de l’Association « Broadband78 »
Elu Personnalité Numérique 2010 par l’Acsel
Prix du Promoteur de la Société Numérique 2011
Hub Awards d’Honneur 2011
Audience : près de 200 000 personnes cumulées

 

Laure Kepes
@LaureKepes