Lancement d’une consultation publique sur l’avenir du système de santé

La Fédération Hospitalière de France (FHF) a lancé, depuis le 24 mai, une consultation en ligne sur l’avenir de notre système de santé. L’objectif annoncé est de mettre ce débat de société au cœur des enjeux de l’élection présidentielle.

À un an d’importantes échéances électorales, nombreux vont être ceux qui vont tenter de placer leurs problématiques au centre des discussions. Différentes techniques d’interpellation seront utilisées et dans ce contexte le numérique sera semble-t-il particulièrement employé.

C’est en tout cas la pratique que l’on peut constater de la part de la Fédération Hospitalière de France (FHF). Ce groupement d’intérêts, qui représente plus de 1 000 hôpitaux et 3 800 établissements médicaux sociaux publics, vient en effet de lancer un site pour consulter les internautes sur « l’avenir de l’hôpital, et plus largement du système de santé ». Le but est d’élaborer « une plateforme de propositions politiques qu’elle remettra aux candidats à l’élection présidentielle de 2017 ».

Des pistes pour réformer le système de santé

C’est derrière le hashtag #MonAvisNotreSanté, et sur le site https://monavisnotresante.fhf.fr que les internautes pourront donner leur avis. Deux accès sont mis en place. L’un pour les professionnels de santé et l’autre pour les patients. La fédération souhaite que « les principaux acteurs puissent réagir aux propositions que la FHF verse au débat et/ou qu’ils puissent déposer des contributions libres ».

Pour l’instant, seules quatre questions sont présentes sur le site internet :

  • Êtes-vous favorable à la régulation de l’installation des médecins libéraux ?
  • Êtes-vous favorable à ce que les professionnels de santé non médicaux voient leurs missions renforcées sous la forme de délégations de compétences ?
  • Êtes-vous favorable à la généralisation d’un objectif de 30 minutes de temps d’attente maximum pour les consultations à l’hôpital ?
  • Êtes-vous favorable à l’association des usagers et de leurs représentants à la préparation du projet médical partagé dans le cadre des groupements hospitaliers de territoire (GHT) ?

Le site se termine sur un message : « Prochaines propositions à découvrir en juin. À très bientôt ». D’ici là, la FHF compte aussi sur les internautes pour relayer très largement cette consultation sur l’avenir du système de santé.

Alexandre Gavard

@alexandregavard