Lorsque Napoléon III se portait au secours des chrétiens du Proche-Orient et s’intéressait au Liban

En 1860, le massacre des chrétiens du Proche-Orient (Liban et Syrie) perpétré par les musulmans druses et sunnites donnait lieu à la première grande expédition humanitaire d’interposition de l’histoire. La France de Napoléon III y jouait un rôle central. Elle était à la fois mandatée par l’Europe pour intervenir et limitée par celle-ci dans son action. Cet événement qui a 160 ans est d’une incroyable résonance aujourd’hui1.