« La loi votée va loin dans la restriction des libertés publiques »

Le Parlement a adopté dimanche la « loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 ». Publiée aujourd’hui au Journal officiel, cette loi prévoit un état d’urgence sanitaire, régime qui encadre  le confinement et d’autres mesures restrictives des libertés. Benjamin Morel, maître de conférences en Droit public à l’Université Paris II Panthéon-Assas décrypte ce texte de loi pour la Revue Politique et Parlementaire.