Algérie entre révolution pacifique et pouvoir militaire

Elena Pavlova, directrice de l’activité intelligence stratégique chez AESMA, interroge Adlene Mohammedi, chargé des études stratégiques relatives au Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord. Adlene Mohammedi est l’auteur d’une thèse de doctorat sur la politique arabe de la Russie postsoviétique et de plusieurs articles (scientifiques ou journalistiques) sur les équilibres géopolitiques dans le monde arabe. Né à Alger, il revient ici sur le mouvement révolutionnaire que connaît l’Algérie depuis le 22 février 2019.