Boris Johnson et l’Irlande du Nord : la politique de la terre brûlée

Les récents développements relatifs au protocole sur l’Irlande du Nord ne font hélas que confirmer la stratégie de Boris Johnson depuis le début dans cette affaire. Cet accord fut signé in extremis au mois de décembre 2020 afin de permettre la mise en œuvre effective du brexit à compter du 1er janvier 2021, la manipulation, l’affabulation et les mensonges du premier ministre apparaissent aujourd’hui dans toute leur dimension. Cela vient d’être révélé à la fois par David Frost le ministre de l’Irlande et nord et ancien négociateur pour le brexit de Boris Jonson, et par l’ancien conseiller et éminence grise du premier ministre, l’incontrôlable Dominic Cummings.