Hydrodiplomatie pour une paix durable au niveau des bassins transfrontaliers

Depuis toujours, l’eau partagée entre les pays riverains constitue un facteur de tensions et de conflits majeurs. La gestion unilatérale des ressources hydriques et l’absence d’une politique de coopération convenable freinent la réalisation de la paix hydrique et engendrent une multitude de bouleversements qui menacent plus que jamais la région méditerranéenne.