Police

Djihadisme : l’obsession psychiatrique

Dans le bandeau de BFMTV qui accompagnait l’allocution du ministre de la Justice, on pouvait lire, au sujet de l’agresseur de la policière municipale de La Chapelle-sur-Erdre : « suspect schizophrène et radicalisé ». L’ordre des qualificatifs, repris tel quel également par Le Monde et Libération entre autres, n’est pas anodin, surtout lorsqu’on sait que le ministre de l’Intérieur, dans son allocution, avait d’abord présenté le caractère radicalisé (inscrit au fichier FSPRT) de N’diaga Dieye, avant d’évoquer sa schizophrénie.

Recherche scientifique

Pourquoi la crise de la Covid-19 doit nous conduire, selon John Ioannidis, à améliorer toujours davantage l’efficacité de la recherche scientifique

Professeur de médecine, d’épidémiologie et de santé publique à l’université de Stanford, également co-directeur du Meta-Research Innovation Center at Stanford (METRICS), John Ioannidis est considéré comme l’un des plus brillants chercheurs scientifiques au monde dans les domaines d’études qui sont les siens. Il a récemment co-écrit une étude, largement relayée dans les médias, concluant à l’impossibilité d’établir de manière absolument irréfutable l’efficacité plus grande des mesures les plus coercitives (confinements, fermetures de commerces, etc.) par rapport aux mesures moins contraignantes pour lutter efficacement contre la Covid-19.

Délinquance adolescente

Mieux sanctionner pénalement les mineurs, avez-vous dit  ?

L’affaire de ce jeune meurtrier de 14 ans ayant poignardé à mort une jeune fille de 17 ans a refait surgir le débat sur les sanctions pénales contre les mineurs. Et ce notamment grâce à Xavier Bertrand, qui s’est déclaré favorable pour les mineurs à l’éloignement de leur lieu de vie (et de méfaits) par la multiplication des centres éducatifs fermés, le placement sous bracelet électronique, la révision complète du code pénal des mineurs ou l’instauration de la majorité pénale à 15 ans (JDD du 15 mai 2021).

Napoléon

Ombres et lumières

Dans l’opacité de la fin du mois d’avril et du début de mai, à l’approche d’un été dont nul ne sait s’il répondra ou non aux attentes et espoirs d’une évolution positive de la pandémie, jamais l’actualité distillée avec plus ou moins d’objectivité par les médias n’aura été aussi lourde de contrastes et de signes avant-coureurs de grands bouleversements…

End Game : tuer Muselier pour rendre inévitable un nouveau duel Macron-Le Pen

« Il faut donc être Renard pour découvrir les pièges, et Lion pour se défaire des Loups. Ceux qui se contentent d’être Lions, manquent d’intelligence. » Quelle peau a porté Renaud Muselier, petit-fils d’un amiral, et on connaît la ruse naturelle des grands marins, à la relecture de Machiavel, dans cette affaire d’alliance, jugée prématurée par les observateurs, entre les deux listes LR et LREM en région PACA ?

Santé France

Un pas vers le care : projet de résolution à l’Assemblée pour la création d’une Agence gouvernementale d’évaluation des approches complémentaires et des dérives thérapeutiques

Après le succès du livre collectif « Médecines Complémentaires et Alternatives. Pour ou Contre ? » (Michalon, 2019) et les débats qu’il a suscités, les trois co-directeurs de l’ouvrage, Véronique Suissa, docteur en psychologie clinique, Serge Guérin, Sociologue et professeur à l’Inseec U. et Philippe Denormandie, neuro-chirurgien, ont décidé de lancer l’Agence des Médecines Complémentaires et Alternatives (A-MCA), une décision prise après un entretien avec le Professeur Salomon, patron de la Direction Générale de la Santé (DGS), en juillet 2020.