Drapeau Afghanistan

Un été de déroute ?

Au cœur du mois d’août et d’un été 2021 irrémédiablement gâché par le variant Delta, la fête de l’Assomption en France aura été voilée par une actualité d’une rare gravité dans un monde lourd de menaces, qui augure une rentrée agitée et périlleuse tant sur le plan intérieur que sur le théâtre extérieur.

Nuage de fumée orange

Ciel de feu sur la Grèce, les raisins de la colère mûrissent sur le reste de l’Europe…

Triste été 2021, le feu est aux portes d’Athènes, au cœur de la maison de l’Europe, et il chasse les habitants de l’île d’Eubée qui fuient sa morsure mortelle sous le regard impavide des étoiles, tandis qu’un peu plus au Nord, une météorologie maussade assombrit durablement le moral des estivants et souligne la disparité des situations, sur fond de recrudescence du variant Delta et de grande confusion dans les esprits sur les parades retenues par les dirigeants de l’heure…

Statue masquée

Aestas horribilis, un été en passe de virer au cauchemar ?

A la veille du deuxième grand chassé-croisé de l’été, l’actualité a subitement pris une tournure dramatique qui n’ est pas sans éveiller des échos avec les périodes les plus agitées de l’histoire de France, ces moments où le destin du vieux Royaume hexagonal a été sur le point de basculer, notamment dans les mois antérieurs aux journées d’octobre 1789… Quand les vents soudainement tournent dans la mauvaise direction pour démentir les optimistes prématurés ou les aveuglements inconscients, rien ne saurait rassurer les esprits troublés et inquiets…

Vaccin

« Notre pays est fracturé par le Pass sanitaire du Covid-19 »

Alors que nos aïeuls ont durement obtenu certaines de nos libertés, voilà que la situation sanitaire liée au Covid-19 devient un prétexte pour l’exécutif de contraindre les Français et d’installer une société à deux vitesses, mêlant ségrégation sanitaire et division entre les individus. Le malaise est palpable, la société est en train de se fracturer. 

Pass sanitaire France

Extension du passeport sanitaire : une mesure inapplicable qui fracture la société

Lundi 12 juillet, le président Macron a pris de nombreux Français de court en leur annonçant l’extension du passeport sanitaire à des activités du quotidien telles que la fréquentation des cafés, restaurants ou centres commerciaux, ainsi qu’aux transports de longue distance, souvent utilisés en cette période de vacances. Personne n’a été dupe : avec la fin de la gratuité des tests sans prescription médicale, promise pour l’automne, c’est une condamnation à la mort sociale de ceux qui refuseront de se faire vacciner.