Chine. L’âge des ambitions

Evan Osnos, journaliste correspondant à Pékin pour le Chicago Tribune et, plus tard pour le New Yorker, lauréat du prix Pulitzer, nous livre huit années (2005-2013) de conversations et d’observations au sein de la Chine. Son ouvrage fait ressortir la collision de deux forces conflictuelles : l’aspiration individuelle et l’autoritarisme.

La Chine inspire de nombreux écrivains, attise les curiosités culturelles, séduit par ses métamorphoses, rallume des appréhensions. Notre regard nous renvoie souvent une image déformée par des jugements bâtis sur une connaissance superficielle d’un pays complexe.

Evan Osnos, journaliste correspondant à Pékin pour le Chicago Tribune et, plus tard pour le New Yorker, lauréat du prix Pulitzer, nous livre huit années (2005-2013) de conversations et d’observations au sein de la Chine. Son ouvrage fait ressortir la collision de deux forces conflictuelles : l’aspiration individuelle et l’autoritarisme.

L’auteur examine les nombreux aspects de la période contemporaine de l’Empire du Milieu qu’il appelle “l’âge des ambitions”. Du récit national de la Chine qu’il a appris à connaître, de la performance collective au début du boom économique, il en résulte une multitude d’histoires vécues, de personnes qui mènent, chacune avec ses particularités, un combat solitaire. L’auteur utilise les vraies identités de ses interlocuteurs – sauf dans certains cas où il était nécessaire de les protéger pour des raisons politiques.

Le lecteur pénètre dans la vie des hommes et des femmes que la prodigieuse ascension de la Chine a arrachés à la pauvreté, il mesure les risques qu’ils ont pris et les idées qui les ont animés. Nous suivons avec intérêt les efforts déployés par tout un chacun pour s’ouvrir à d’autres cieux, changer de vie non seulement sur les plans économique et politique, mais aussi sur celui des idées et de la culture.

C’est bien ce cheminement vers la réussite individuelle qui a stimulé une rébellion contre toute entrave à la liberté, à la propagande et à la censure. Evan Osnos décrit la lutte au quotidien des Chinois qui tentent de “danser les fers au pieds” et examine l’art subtil de la résistance “Plus le Parti s’oppose à l’esprit d’insubordination de l’Internet chinois, plus ce dernier se rebelle” écrit-il. Il raconte enfin comment les aspirations de la nouvelle classe moyenne chinoise se traduisent par la quête de nouvelles valeurs.

Plusieurs ouvrages ont examiné le système chinois et l’ont analysé sous l’angle de la compétition Est-Ouest, entre le capitalisme d’état et le libéralisme. Le livre d’Evan Osnos apporte un nouvel éclairage basé sur les expériences individuelles, sur la source de l’énergie de la Chine qui “s’éveille”, la volonté d’un peuple assoiffé de liberté, de réussite et d’ambitions. Cet ouvrage volumineux se lit aisément comme un roman aux multiples histoires qui nous introduisent progressivement dans la grande Histoire de l’Empire du Milieu.

Evans Osnos
Chine. L’âge des ambitions
Albin Michel, 2015
494 p. – 25 €