Didier Raoult, un grand médecin et un grand scientifique, imperméable au « politico-scientifiquement » correct

Attaqué par certains, défendu par d’autres, Didier Raoult n’aura laissé personne indifférent en France durant la crise du Covid-19. On passera en outre sur les commentaires de ceux qui, dans la « communauté scientifique », ont qualifié ses études de « méthodologiquement pourries », ou en d’autres termes équivalents. Matthieu Creson, enseignant-chercheur, tente d’expliquer de telles réactions, qui tiennent souvent plus de la passion que de la raison.

La nouvelle route de la servitude : la crise actuelle et ses conséquences possibles, à la lumière des 75 dernières années

En 1944, l’économiste Friedrich Hayek faisait paraître La Route de la servitude, ouvrage qui devait devenir l’un des plus marquants de la pensée libérale du XXe siècle. L’auteur y soulignait la tendance de l’État à toujours rogner sur les libertés individuelles, tendance ouvrant ainsi la voie au totalitarisme et à l’asservissement général. En quoi les thèses défendues dans ce livre retrouvent-elles toute leur actualité dans le contexte de la crise sanitaire actuelle et de ses possibles conséquences ? Réponse de Matthieu Creson, enseignant-chercheur.