Médecine et médias

Entre XIXe et XXIe siècle : peut-on être médecin et journaliste ?

S’exprimer dans les médias tout en exerçant la médecine… cela est-il bien compatible ? La question se pose aujourd’hui tant la présence des médecins sur les écrans a pu surprendre nombre d’observateurs. Tout autant que l’espace occupé, certains ont pu s’émouvoir des oppositions, entre ceux et celles qui avaient pourtant été convoqués par des médias très « en demande » pour exprimer le point de vue de la science… Il y a un siècle, être pleinement médecin et journaliste était pourtant tout à fait assumé. Au sein d’une presse médicale particulièrement active, nombre de praticiens écrivaient pour la science et la santé publique sans perdre de vue néanmoins leurs intérêts bien compris.

Recherche scientifique

Pourquoi la crise de la Covid-19 doit nous conduire, selon John Ioannidis, à améliorer toujours davantage l’efficacité de la recherche scientifique

Professeur de médecine, d’épidémiologie et de santé publique à l’université de Stanford, également co-directeur du Meta-Research Innovation Center at Stanford (METRICS), John Ioannidis est considéré comme l’un des plus brillants chercheurs scientifiques au monde dans les domaines d’études qui sont les siens. Il a récemment co-écrit une étude, largement relayée dans les médias, concluant à l’impossibilité d’établir de manière absolument irréfutable l’efficacité plus grande des mesures les plus coercitives (confinements, fermetures de commerces, etc.) par rapport aux mesures moins contraignantes pour lutter efficacement contre la Covid-19.