Quel avenir pour la « République monarchique » ?

La Ve République est qualifiée de « monarchie républicaine » selon une expression désormais courante, dont la paternité est attribuée par erreur au Pr Maurice Duverger (C’est, en effet, Michel Debré, le futur Premier ministre du général de Gaulle qui en est l’inventeur. « La France n’a pas le choix, pouvait écrire ce dernier en 1945, son chef de l’État ne peut être qu’un monarque… mais un monarque républicain. Treize ans plus tard, Léo Hamon, qui sera lui aussi ministre du général, parlera de monarque électif. » Très tôt, De Gaulle lui-même, grand admirateur de Maurras, nous rappelait cette « espèce de monarchie que j’ai naguère assumée et qu’a ensuite confirmée le consentement général.»)