Emmanuel Macron

La prochaine élection présidentielle : Emmanuel Macron part à la découverte des besoins des Français

La France est dans une situation périlleuse, aux plans économique et social, et ne voilà-t-il pas qu’Emmanuel Macron entreprend sa campagne électorale comme si de rien n’était ? Il se propose d’effectuer un tour de France de deux mois pour « prendre le pouls du pays ». Il a appelé cela un « pèlerinage laïc ».

Déclaration universelle des droits de l'homme

Les musulmans et la religion des droits de l’homme

Au moment où Emmanuel Macron tente de maitriser, par de nouvelles dispositions législatives, l’accroissement des fractures que provoque dans notre société l’adhésion par un nombre devenu important d’habitants à une religion différente de celle qui a constitué le soubassement de notre civilisation, il est utile de prendre la mesure du problème que l’islam pose à nos dirigeants.

Et si la Grande Mosquée de Paris s’appelait demain « Mosquée Marie mère de Jésus » ?

La Grande Mosquée de Paris pourrait-elle s’appeler, demain, « Mosquée Marie mère de Jésus »? Est-ce un pari impossible, un vœu utopique ? C’est, incontestablement, une gageure, mais une éventualité, néanmoins, plausible, et donc une  proposition à soumettre au nouveau recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems Eddine Hafiz, un talentueux avocat qui vient de succéder au docteur Dalil  Boubakeur.

L’expérience avortée d’éradication de l’islam en Turquie

Au moment où notre président s’apprête à prendre des mesures importantes pour lutter contre ce qu’il a appelé « le séparatisme islamique », en France,  il  est intéressant de rappeler l’expérience de mise au pas de l’islam qu’avait menée Mustapha Kemal en Turquie, au lendemain de la Première Guerre mondiale. Par Claude Sicard.

Emmanuel Macron propose aux Français de reconstruire l’économie du pays

Quelle reconstruction économique pour la France ? Cette question a pris une ampleur nouvelle au sein du mandat d’Emmanuel Macron après la crise du Coronavirus. Si les secteurs clés de la France étaient déjà en difficulté avant la crise, Claude Sicard, économiste, préconise un « état d’urgence économique » pour permettre une reconstruction efficace.

Le Covid-19 et l’idéologie « zéro mort » : fallait-il vraiment confiner les populations dans nos pays ?

La pandémie du Covid-19, ce coronavirus qui nous vient de la province chinoise de Hubei, a en quelques semaines ébranlé le monde entier. Tous les continents se sont trouvés touchés, les uns après les autres, à une vitesse extraordinaire. Pour tenter de freiner la propagation du virus, presque tous les gouvernements ont pris des mesures coercitives sévères consistant à confiner, chez eux, tous les habitants. Au nom de l’idéologie « zéro mort » la plupart des pays ont donc mis à l’arrêt leur économie, passant outre aux conséquences qui en résulteraient pour l’emploi et la santé de leurs entreprises. Par Claude Sicard, économiste, consultant international.