L’édito d’Arnaud Benedetti avec notre partenaire Radio Orient

L’ENA sera donc supprimée. Eric Anceau, auteur d’un remarquable ouvrage Les élites françaises : des Lumières au grand confinement, explique combien la création de cette école, après le second conflit mondial, répondait à la nécessité de régénérer par des pratiques tout à la fois plus méritocratiques d’une part et plus conformes à l’intérêt général, d’autre part, le recrutement des grands serviteurs de l’Etat.

Macron allocution Covid

We are the world, we are the resilient

Incarnant tour à tour le chef militaire et le président thérapeute, Emmanuel le Résilient décline, selon l’actualité du moment, un mot-valise, qui au-delà de sa pluralité sémantique, recouvre, pour lui, un concept qui lui permet de penser (panser ?) le monde d’après. L’écologie ? voici le projet de loi climat et résilience. Le virus ? voilà l’opération militaire intitulée résilience. La sortie du Covid et l’allègement des contraintes sanitaires ? voici encore, le scénario de la résilience.

Xavier Bertrand

Présidentielle 2022 : l’échappée audacieuse de Xavier Bertrand

Si, depuis 2017, Xavier Bertrand s’est tenu à distance du peloton LR, les pronostics laissaient cependant entrevoir une participation à d’éventuelles primaires, à une confrontation programme contre programme avec les membres de sa famille politique historique. Le président de la région Hauts-de-France, dans un timing plutôt bien pensé et assez audacieux, a choisi l’option d’une échappée en solitaire. Quelles perspectives ?

L’édito d’Arnaud Benedetti avec notre partenaire Radio Orient

C’est un amendement introduit en catimini par le gouvernement dans le cadre de l’examen du projet de loi organique relatif à l’élection du Président de la République qui a suscité l’ire des sénateurs. Le texte prévoyait en substance la possibilité pour les électrices et les électeurs qui en feraient la demande de pouvoir voter par anticipation via un dispositif électronique dans des bureaux de vote et à une date à déterminer par décret. L’objet affiché de l’initiative de l’exécutif était de moderniser les opérations de vote afin de faciliter la participation citoyenne.

L’irresponsabilité médiatique comme délit éthique et démocratique

Il y a un délit d’irresponsabilité médiatique lorsque que certains médias, y compris ceux qui se disent de service public, nous imposent comme inévitable et bien avant l’échéance, une confrontation Emmanuel Macron/Marine Le Pen lors des prochaines élections présidentielles. Cette imposition d’un tel duel s’opère alors que rien ne préfigure une telle confrontation.