Islam et République, ensemble et unis contre l’obscurantisme !

Alors que les attentats islamistes se multiplient, et qu’ils n’épargnent aucunement nos sanctuaires que sont les églises et l’école de la République, les français disent leur attachement aux valeurs fondamentales de liberté et de laïcité qui nous sont chères. Cependant ces temps troublés mettent en risque notre cohésion nationale, ce qui nous impose plus que jamais de trouver des solutions pour lutter contre le fléau de l’extrémisme religieux et son corollaire barbare qu’est le terrorisme et œuvrer par la même à cimenter notre société. 

Séparatisme : Les discours passent, les actes restent.

Une semaine après le discours d’Emmanuel Macron, Laurence Taillade revient sur le projet de loi contre le séparatisme, témoignage criant selon elle de l’impuissance de l’Etat et de la complaisance de l’Education Nationale à l’égard des tenants d’un islam politique. En traitant ainsi différemment un communauté, l’Etat la met nécessairement au ban de la société.

L’édito d’Arnaud Benedetti avec notre partenaire Radio Orient

« Ordre juste » : Emmanuel Macron a convoqué une formule toute d’équilibre pour expliciter sa conception de la République. Celle-ci ne peut en effet se déployer, sans se renier, si elle n’associe pas à la protection des biens et des personnes – objectif régalien – un horizon qui permette de créer les conditions d’une mobilité sociale dont on sait depuis des décennies qu’elle est à l’arrêt.