L’édito d’Arnaud Benedetti avec notre partenaire Radio Orient

Radicalisation du mouvement social ? La question est posée après que le Président Macron ait été pris à parti lors d’une représentation théâtrale, que la brasserie La Rotonde ait été partiellement incendiée, que la CFDT ait été la cible à plusieurs reprises de militants hostiles à la réforme des retraites, que des coupures d’électricité aient été perpétrées de manière sauvage… Un climat délétère s’est installé, duplication d’une guérilla sociale que la crise des « gilets jaunes » avait elle-même initiée dans un brouhaha éruptif.