« Faut des idées! » Virginie Martin s’entretient avec Jordan Bardella

« Faut des idées! » est la nouvelle rubrique d’entretien politique pour le site de la Revue Politique et Parlementaire, animée par Virginie Martin.À la veille des élections européennes, la politiste Virginie Martin s’entretient avec l’ensemble des principales têtes de liste. Démocratie, économie, culture : toutes et tous ont répondu sans filtre et très librement à nos questions.Quand la politique renoue avec les idées… Ce mardi 7 mai, Jordan Bardella, chef de file de la liste RN pour les élections européennes a bien voulu essuyer les plâtres… Un jour, un entretien.

« Faut des idées! » Virginie Martin s’entretient avec Ian Brossat

« Faut des idées! » est la nouvelle rubrique d’entretien politique pour le site de la Revue Politique et Parlementaire, animée par Virginie Martin.À la veille des élections européennes, la politiste Virginie Martin s’entretient avec l’ensemble des principales têtes de liste. Démocratie, économie, culture : toutes et tous ont répondu sans filtre et très librement à nos questions.Quand la politique renoue avec les idées… Dès ce Lundi 6 mai, retrouvez le nouveau rendez-vous de la RPP… Ian Brossat, chef de file de la liste PCF pour les élections européennes a bien voulu essuyer les plâtres… Un jour, un entretien.

L’édito d’Arnaud Benedetti : Macron, ou l’Europe et la France à pile ou face

Les élections européennes arrivent à bas bruit. Brouillées par la crise des gilets jaunes et le grand débat, elles se cherchent une visibilité et un sens. Majoritairement, l’opinion a pour cette consultation à venir les yeux d’une vache assoupie dans son enclos pour un train qui passe au loin. Pour autant, après juste deux ans de macronisme, le scrutin constitue un premier crash-test grandeur nature des forces en présence et de leur évolution.

Un nouvel acte manqué de décentralisation

Pour de nombreux citoyens, l’Etat et ses administrations sont responsables d’une décentralisation devenue illisible. Plusieurs association d’élus plaident, quant à elles, pour un acte III de la décentralisation. Mais la réforme qui semble se dessiner fait craindre à Benjamin Morel que le mille-feuille territorial ne devienne un kouign-amann breton au feuilleté anarchique et opaque. Explication.