L’économie au service de la société. Autour de Jean Gadrey

Comment (re)mettre l’économie au service de la société ? C’est à cette question que les auteurs de ce livre tentent de répondre en revenant sur les travaux de Jean Gadrey.

Jean Gadrey laisse entendre sa position « Ceux qui nous parlent de la nécessité de la croissance ne nous expliquent jamais ce qu’elle contient ni ce qu’elle laisse de côté ». « Parce qu’il ne comptabilise pas tout, est incapable de mesurer le progrès social, qu’il est aveugle aux limites de la planète, le PIB nous mène dans l’impasse ». (Revue Projet du 18 janvier 2018). Faut-il pour autant « décroître » et nous résoudre à une austérité inacceptable ? Le débat, explique Jean Gadrey, est mal posé. Il s’agit de se détourner du « culte de la croissance quantitative » et de bien accueillir les « innombrables innovations douces avec la nature comme avec les humains », affirmant « Une vraie démocratie, peut parfaitement accoucher du bien-vivre dans un monde solidaire ». C’est là que réside la seule arme valable contre les régressions en cours, contre le malaise dans la civilisation provoqué par le libéral-croissancisme » (cf. Adieu à la croissance. Bien vivre dans un monde solidaire, Les Petits Matins, 2011). 

En rupture avec la pensée économique dominante, Jean Gadrey propose des approches originales non seulement sur la croissance, mais également sur la transition écologique et sociale, sur la réduction des inégalités… Il dessine une économie intégrant plusieurs dimensions, résolument tournée vers le « bien-être », et qui concourt à répondre aux défis auxquels le monde est confronté.

Cet ouvrage réalisé en hommage à Jean Gadrey, sous la direction de Florence Jany-Catrice et Dominique Méda, réunit des contributions multidisciplinaires de chercheurs. Le livre débute par l’analyse percutante d’« une économie du XXIe siècle : pluraliste et indisciplinée ». Il questionne la science économique telle qu’elle est comprise et pratiquée par les gouvernements en dépit des graves erreurs de politique économique de ces trente dernières années. Les auteures s’interrogent sur les fondements de cette science, sur ses méthodes, sur la représentation des humains et du monde sur laquelle elle s’appuie.

Suivront ensuite quatre thématiques structurantes réalisées par plusieurs chercheurs en sciences humaines. Les trois premières concernent la relation de service et les systèmes nationaux d’emploi, la productivité, les performances et l’utilité sociale, la comptabilité nationale, le PIB et les nouveaux indicateurs. 

Enfin le dernier thème aborde une multitude de perspectives pour faire face aux défis auxquels les sociétés contemporaines sont confrontées – inégalités, dérèglement climatique, dégradation drastique de la biodiversité – et met en avant des perspectives pour une société durable du bien-vivre et de la post-croissance. 

Un ouvrage intéressant par sa multidisciplinarité et par une vision originale de l’économie dans le sillage de Jean Gadrey.

L’économie au service de la société
Autour de Jean Gadrey
Sous la direction de Florence Jany-Catrice et Dominique Méda
Les Petits Matins, 2019,
270 p.- 20 €