Alain Juppé sans masque

Le livre de l’historien Dominique Lormier retrace le parcours d’Alain Juppé, « l’être surdoué », depuis les bancs de la petite école des Landes à ceux de l’ENA, jusqu’aux succès et épreuves qui jalonnent son chemin politique.

Objet d’allusion fréquente à son âge (70 ans) de toutes parts, Alain Juppé reste pourtant le favori dans l’opinion pour 2017. Les importantes échéances électorales prochaines diront si cette figure politique reconfirmera le sondage favorable.

Nous découvrons tour à tour, le milieu familial de ce fils de résistant, sa vie scolaire, son institutrice, Madame Dulong, qui avait repéré chez « son petit Alain » « un vrai surdoué, aux qualités exceptionnelles, capable de lire et de comprendre plus rapidement que les autres ». Une terreur, même, pour ses professeurs, qui les « obligeait à se surpasser », car « il fallait être prêt à répondre aux questions les plus pointues ». « Hypersensible » aussi, Alain Juppé était capable de pleurer, au cinéma, devant Sissi l’impératrice ou Autant en emporte le vent. Mélomane depuis son adolescence, il a eu aussi sa phase mystique.

L’auteur détaille sa vie active,  ses débuts politiques, les postes de responsabilité qu’il a occupés : ministre délégué au Budget, numéro deux du RPR, son rôle au quai d’Orsay, les réformes difficiles et impopulaires qu’il devait assumer en tant que Premier ministre, ses réalisations en tant que maire de Bordeaux, enfin la phase difficile de sa vie, celle des affaires judiciaires et son séjour au Canada.

« Stoïcisme, sagesse, vision gaullienne, humanisme » : voici comment l’historien situe les valeurs d’ Alain Juppé.

Cet ouvrage est une biographie élogieuse qui a le mérite de s’attacher aux multiples facettes d’une personnalité riche et complexe et de comprendre à travers le témoignage de proches, sa personnalité profonde, car l’on connaît surtout l’homme politique, mais moins le visage d’Alain Juppé sans masque.

Alain Juppé sans masque
Dominique Lormier

Editions First Document, 2016
302 p. – 16,95 €