5 leçons pour penser le social au XXIè siècle

« La protection sociale doit redevenir une idée d’avenir ! ». Cette phrase introductive est la quintessence de l’essai d’Hervé Chapron et Michel Monier, respectivement ancien Directeur général adjoint de Pôle emploi et ancien Directeur général adjoint de l’Unedic. Observateurs privilégiés, connaisseurs avisés des rouages de la protection sociale, une exception française si enviée.

Lettre ouverte à Roselyne Bachelot, ministre de la Culture : « Madame la Ministre, pour beaucoup d’acteurs culturels, votre budget n’est pas à la hauteur de la crise, ne les oubliez pas ! »

Dans une lettre ouverte à Roselyne Bachelot, Valérie Bazin-Malgras, députée de l’Aube, membre de la commission des Affaires culturelles et de l’Education, rapporteure pour avis de la mission Culture, déplore un budget certes en augmentation, mais qui n’est pas à la hauteur de la crise traversée par le milieu culturel.

L’empire du signal – De l’écrit aux écrans

Imprégné de la pensée de Jacques Derrida, Edgar Morin, Emmanuel Levinas, Bernard Stiegler, Andrew Feenberg, l’essai de Pierre-Antoine Chardel se situe plus particulièrement dans le sillage de Zygmunt Bauman à qui il a consacré une étude approfondie sur la dimension herméneutique des œuvres du sociologue anglo-polonais « qui incite à déchiffrer l’expérience contemporaine dans ses aspects les plus ambivalents, en nous invitant à distinguer des brèches par lesquelles du sens peut toujours être susceptible d’émerger ».

Le Prince selon Giono

Jean Giono, écrivain politique ? Le romancier et poète de la Haute-Provence ne s’est pas contenté de chanter les bouillonnements de la Durance et la terre sèche du plateau de Valensole. Alors qu’on vient de célébrer les cinquante années de sa disparition, Charles Zorgbibe nous fait redécouvrir sa passion pour la littérature politique, que révèle son essai sur Machiavel – publié en 1952, en préface au volume de la Pléiade consacré à l’auteur du Prince.