La fissuration géopolitique de l’UE post-COVID-19 entre rééquilibrage franco-italien et neutralisation germano-hollandaise

La crise à multiples facettes qui s’annonce, issue de la pandémie COVID-19, crise sanitaire, crise économique et inévitablement crise européenne, est aussi une crise géopolitique, Pour Pierre-Emmanuel Thomann, géopolitologue, elle doit être comprise comme une dynamique susceptible de modifier la hiérarchie du pouvoir dans l’Union européenne.

Union européenne et relance économique : confusion au sommet

L’Union européenne vient de connaître son troisième échec sur la sortie de crise après le Conseil européen de ce jeudi 23 avril 2020. Etait-il utile de tenir un tel sommet virtuel en pleine pandémie sur la sortie de crise alors que rien de nouveau n’avait avancé depuis la dernière réunion du Conseil européen, s’interroge Patrick Martin-Genier.

Sécurité sanitaire et sécurité alimentaire : mêmes enjeux, mêmes défis. Le risque d’une crise alimentaire majeure, conséquence du Covid-19 ?

Le Covid-19 a engendré une crise sanitaire mondiale sans précédent par la rapidité de sa propagation et de son évolution. Jacques Brulhet, Vice-président de l’Académie d’agriculture de France et Papa Abdoulaye Seck, ancien ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural du Sénégal et membre de l’Académie d’agriculture de France, craignent que cette crise sanitaire n’engendre une crise alimentaire et humanitaire encore plus grave, notamment pour les pays du sud, et s’interrogent sur la « survie » de la mondialisation des marchés agricoles. L’interdépendance risque d’être sacrifiée, et l’absence de solidarité entre les pays érigée en règle, redoutent-ils.

Les femmes sont-elles l’avenir des entreprises françaises ?

Au moment où la presse économique commente abondamment l’éviction houleuse d’Isabelle Kochner de la présidence d’ENGIE, la seule femme qui était à la tète d’une entreprise du CAC 40, cette question peut paraitre saugrenue, mais nous allons voir avec l’analyse de Claude Sicard, économiste et consultant international, que cette interrogation mérite réflexion.