Conférence-débat « Le libéralisme contre le capitalisme »

A l’occasion de la parution en poche chez Gallimard de la nouvelle édition du libéralisme contre le capitalisme, une conférence-débat est organisée le mardi 2 février de 18h30 à 19h15, par IMT-BS en collaboration avec l’IIAC / LACI (UMR, CNRS / EHESS), le LASCO IdeaLab de l’IMT et la Revue Politique et Parlementaire.

 
Pour participer à cette conférence, merci d’envoyer un mel à communication@imt-bs.eu qui vous transmettra mardi le lien de connexion.
 
Si la technique économique est difficile à appréhender pour ceux qui n’en sont pas des spécialistes, les principes sur lesquels elle se fonde sont, quant à eux, accessibles à tous : Qu’est-ce que la richesse ? Comment la mesurer ? Comment la répartir ? Dès lors que la confusion entre libéralisme et capitalisme – qui sont radicalement différents – est dénoncée, le libéralisme permet de penser l’économie autrement. Ce n’est pas en se plaçant à l’extérieur du champ économique que l’on pourra desserrer l’étau dans lequel il nous tient. Ce peut être en se situant sur son propre terrain, mais en assurant une réelle cohérence entre les règles économiques et les valeurs promues par la théorie originelle d’Adam Smith, qui se trouvent être aussi au coeur des principes démocratiques. La démocratie est le marché du politique, c’est le système politique qui se fonde sur un rapport de marché, celui de la confrontation libre entre une demande et une offre politiques. Présenter le libéralisme comme un espace de neutralité ne revient pas à en faire un horizon indépassable. C’est au contraire considérer que cette pensée peut offrir un terrain de discussion commun – ni capitaliste, ni socialiste – à partir duquel nous pourrons choisir et non plus subir les formes de l’économie.
 
L’auteure : Ancienne élève de l’École normale supérieure (Fontenay-Saint-Cloud, section philosophie, 1989) et de l’École nationale d’administration, Valérie Charolles a travaillé dans le monde de la finance, de l’entreprise et de l’économie tout en enseignant à Sciences-Po. Elle est aujourd’hui chercheure en philosophie à Institut Mines-Télécom Business School ainsi que chercheure associée à l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (CNRS/EHESS). Elle est l’auteure, aux éditions Fayard, de Le Libéralisme contre le capitalisme (2006), Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ? (2008), Philosophie de l’écran (2013) et Les Qualités de l’homme (2016) ; la nouvelle édition du Libéralisme contre le capitalisme est parue en Folio Essais le 14 janvier. Elle contribue régulièrement au débat public par la voie d’articles et de tribunes. 
Folio Essais n° 667 Nouvelle édition actualisée Postface inédite 384p / 9,10€ paru le 14 janvier 2021 Gallimard