La science et le mensonge – Les dérives des technosciences

Par orgueil, par appât du gain, par soif de pouvoir, par maladresse ou naïveté et dans un contexte de course mondiale à l’excellence, de pression sociétale et médiatique, un scientifique peut être amené à trahir sa vocation : la quête de la vérité. Jean-Gabriel Ganascia s’est particulièrement intéressé aux différentes formes du mensonge dans les technosciences. 

Qui réclame l’intégrité scientifique ?

Plusieurs enquêtes publiées dans la presse évoquent une augmentation sensible des méconduites scientifiques sans doute accélérée par une compétition internationale exacerbée. Ce constat a amené de nombreux pays et institutions qu’ils financent à s’intéresser à la problématique de l’intégrité scientifique. En 2016, Pierre Corvol s’est vu confier une mission par le secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche afin de proposer des solutions opérationnelles innovantes.