Zbigniew Brzezinski, stratège de l’Empire

L’historien, Justin Vaïsse, nous fait découvrir la trajectoire du jeune immigré Polonais, débarqué en 1938 à l’âge de dix ans à New York, devenu le stratège de la plus grande puissance du monde. À travers son parcours, l’auteur nous fait entrevoir les évolutions de la géopolitique des États-Unis.

Admis à Harvard en 1950, Zbigniew Brzezinski s’est rapidement fait connaître comme l’un des experts les plus influents des relations internationales et l’un des meilleurs soviétologues de son temps. Sa carrière fulgurante le propulsera à la Maison Blanche comme conseiller à la Sécurité nationale du président Jimmy Carter et ne cessera depuis d’être consulté par les présidents américains jusqu’à Barack Obama. Son influence et ses marques se feront sentir sur tous les dossiers importants du monde.

Confirmé comme l’autorité écoutée et le repère dans le monde diplomatique et le monde des affaires, cet Américain d’origine polonaise finit par imposer l’interrogation au sein de ce milieu : « qu’en pense Brzezinski » ? demeure à ce jour, une question que se pose tout observateur des crises internationales, écrit Justin Vaïsse. Le chapitre sept « L’âge de l’autorité » détaille les trois décennies qui suivent le départ de Brzezinski de la Maison Blanche, et retrace sa participation aux grands débats sur les affaires internationales dans lesquels il a pesé : chute de l’URSS – le but de toute une vie – évolution de l’Europe (sort de la Pologne, expansion de l’OTAN, rapport avec la Russie, guerre des Balkans), guerres d’Afghanistan et d’Irak, crises du Proche-Orient, montée en puissance de la Chine…

la vie de Brzezinski continue de s’identifier au destin des États-Unis. « Stratège et géopoliticien, il a contribué à guider l’Amérique dans un siècle extraordinaire celui où elle est devenue un empire » écrit  Justin Vaïsse.

Cet ouvrage très bien documenté (55 pages de références) nous fait connaître toutes les facettes d’une des personnalités les plus marquantes de l’Histoire et familiarise le lecteur avec la politique étrangère des États-Unis.

Justin Vaïsse
Odile Jacob, 2016
422 p. – 20,90 €