Confusion vénézuélienne

La journée du 30 avril 2019 a marqué une nouvelle étape dans la crise politique, institutionnelle et de légitimité dans laquelle se débat le Venezuela. Au-delà du déroulement précis de « l’Opération Liberté », dont on apprécie encore mal la teneur exacte en raison de l’interdiction faite aux principaux médias internationaux de couvrir les évènements, ce paroxysme dans la crise peut cependant s’analyser à plusieurs niveaux.

Aux sources de la crise vénézuélienne

Aux sources de la crise vénézuélienne : une relecture historique du moment présent

Depuis le 23 janvier, deux présidents se disputent le pays, l’un élu, Nicolas Maduro, l’autre autoproclamé par intérim Juan Guaido. Cette  situation inédite, qui divise le pays et le monde, s’ajoute à une crise  économique et sociale marquée par l’hyperinflation et des pénuries de produits de première nécessité poussant plus de 2,3 millions d’habitants à […]