Où va la droite grecque ?

Le treizième congrès de la droite grecque, la Nouvelle Démocratie au pouvoir depuis juillet dernier, qui a eu lieu fin novembre 2019, a été l’occasion pour son leader, le premier ministre Kyriakos Mitsotakis, de présenter une « nouvelle physionomie » de son parti. Une formation qui a pu résister, pendant les dix années passées de la crise grecque (2008-2018), à la vague contestataire qui a balayé la scène politique, et surtout les socialistes du Pasok en les remplaçant par la gauche radicale du Syriza. Analyse d’Andreas Pantazopoulos.