Covid-19 en Amérique latine : « business as usual » ou rupture historique ?

Les chiffres de progression de la pandémie s’égrènent depuis plusieurs semaines, le décompte se poursuit sans laisser entrevoir pour l’heure, d’embellie. L’Amérique latine compte désormais plus de 250 000 décès, près de 6,4 millions personnes contaminées. Les chiffres s’affolent, les perspectives s’assombrissent chaque jour un peu plus. Zoom sur la situation par Pascal Drouhaud et Guillaume Asskari.

L’agression verbale inédite d’un chef de l’Etat contre un journaliste

La violente colère d’Emmanuel Macron contre un journaliste du Figaro, lundi soir à Beyrouth, Georges Malbrunot est révélatrice d’un malaise profond qui existe entre l’Elysée et les journalistes depuis le début du quinquennat. Cet incident pose la question de la marge de manœuvre de la presse présidentielle et diplomatique, notamment lors des voyages à l’étranger.  Patrick Martin-Genier revient sur cet épisode.

Relations internationales : le retour de la jungle se confirme

Alors que nous ne cessons en France de nous répandre en commentaires sur l’opportunité du port du masque, au point même où quasiment plus aucun autre sujet n’est évoqué dans nos médias d’informations télévisées, des événements potentiellement déterminants pour le cours de l’histoire du monde continuent toutefois de se dérouler, sans que nous y accordions forcément l’importance avec laquelle ils mériteraient sans doute d’être considérés.

Covid-19 : l’Amérique latine dans l’œil du cyclone

L’Amérique latine est devenue la deuxième région du monde, la plus touchée par la pandémie de Covid-19. Désormais, ce sont plus de 5 000 000 personnes qui sont contaminées et plus de 202 000 qui sont décédées. Quelles perspectives pour cette région frappée de plein fouet par la Covid-19 ? Pascal Drouhaud et Guillaume Asskari font le point pour la Revue Politique et Parlementaire.

L’édito d’Arnaud Benedetti avec notre partenaire Radio Orient

Après quatre jours de négociations, le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE a accouché d’un accord. C’est en apparence une victoire du couple franco-allemand qui était à la manœuvre depuis plusieurs semaines pour promouvoir un plan de relance dont l’objectif consiste à court et moyen terme à colmater les voies d’eau post-covid pour des économies en récession.