Valéry Giscard d’Estaing : l’Europe chevillée au corps

Pour les européens convaincus, les citoyens européens, les chefs d’Etat et de gouvernement, Valéry Giscard d’Estaing restera dans l’Histoire comme le président français qui aura permis à la construction européenne de faire des avancées substantielles. De fait, l’ancien chef de l’Etat est probablement le responsable politique français qui aura, avec François Mitterrand, été le plus grand architecte de l’Europe d’après-guerre.

Le temps des décolonisations : de de Gaulle à nos jours – interview de Xavier Aurégan

Les 20 et 21 novembre l’Université catholique de Lille – avec l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Sénégal, l’Agence Française de Développement, l’Académie des Sciences d’Outre-Mer et le soutien de la Région Hauts-de-France et la Fondation de l’Université Catholique de Lille – a organisé des journées d’études internationales sur le thème « Le temps des colonisations de de Gaulle à nos jours ». Partenaire de cet évènement, la Revue Politique et Parlementaire a pu interviewer Xavier Auregan, Maître de conférences en Géographie-Géopolitique, sur le rôle de la Chine dans les décolonisation en Afrique.

Covid-19 : L’Amérique latine retient son souffle, dans un climat de tensions

La seconde vague de la Covid-19 qui frappe l’Europe depuis quelques semaines, avec son cortège de mesures de confinement adoptées afin d’inverser les courbes de progression du virus, rappellent à l’Amérique latine la fragilité de sa propre situation. Analyse de Pascal Drouhaud et Guillaume Asskari.

Karabakh – L’« Autre guerre » de 2020

En France, la période qui s’écoule de septembre 1939 à mai 1940 est connue comme celle de la « Drôle de guerre ». Celle qui vient de se dérouler au Karabakh pourrait, de plein droit, être qualifiée d’ « Autre guerre », une guerre bien différente de celle de 1992-1994 et des échauffourées du printemps 2016 qui ont ensanglanté cette région. Par Léonid Ioffé, journaliste russe.

Un nouveau monde ?

Prise de conscience des Occidentaux du poids de la Chine et de sa montée en puissance, radicalisation des tensions sino-américaines, limites et lacunes des organisations internationales telles que l’ONU et l’OMS, absence de coopération et de solidarité entre les pays membres de l’Union européenne, la crise du coronavirus agit comme un révélateur. Charles Zorgbibe, spécialiste des relations internationales, analyse la nouvelle donne géopolitique créée par la pandémie de Covid-19 qui accélère des mutations déjà en cours.

La géopolitique des caractères en cartes

Le laboratoire cartographique de Rennes School of Business, coordonné par Laurie Pavanello. vient de publier huit cartes inédites faisant apparaitre le caractère des chefs d’États dans le monde en fonction de leur degré de dominance. La dominance désigne les personnalités émotives et actives qui agissent en vue d’un but lointain. Ces dernières sont désignées en rouge foncé sur les cartes. Plus la dominance décroit, plus la couleur se refroidit. Voici l’instantané au 14 novembre 2020.

Élections législatives au Belize : une classe politique en voie de renouvellement

Petit État continental de la mer des Caraïbes, avec ses 23 000 km² nichés entre le sud de la province mexicaine du Yucatan et le nord-est du Guatemala, le Belize organise ses élections générales le 11 novembre prochain. Il connaît une vie politique plutôt stable depuis quatre décennies, avec une alternance au pouvoir assez régulière entre les deux principaux partis politiques. Mais, pour diverses raisons, et quels que soient leurs résultats, ces élections législatives vont être l’occasion d’un renouvellement assez important du personnel politique bélizien.