Caucase : la France doit assumer ses responsabilités

Depuis le 27 septembre, les combats entre arméniens et azerbaïdjanais ont repris pour le contrôle du territoire du Haut-Karabagh, nation arménienne autoproclamée. Ces affrontements font resurgir le spectre d’une guerre entre les deux pays. Une paix reste possible, selon Gaël Perdriau, et la France peut, par sa diplomatie, aider les belligérants à trouver une issue à ces conflits.